Top
Last Post

"Golfez Maroc" est un slogan. Slogan de rassemblement, slogan d'engagement et slogan de découverte. De notre côté, nous ferons tout pour que vous trouviez sur ce site, et ses pages, les informations qui vous donneront envie d'aimer le Maroc du Golf.

Weather Report Marrakech, MA
+17.0°C

Jeu lent et organisation du jeu

Monsieur le Directeur,

Dernièrement je viens de jouer sur le golf que vous administrez et vu le nombre de voitures sur le parking je pense que vous ne souffrez pas des mêmes symptômes que vos collègues qui perdent chaque jour un peu plus leurs membres.

En ce dimanche vers 13 heures, il n’y avait personne au départ mais le restaurant était plein. Ici aussi il faut être vu, manger au golf, ça fait bien, ça classe. Jouer bien et vite moins important.

Je ne joue pas comme je veux mais je joue plutôt rapidement.  Je peste donc quand je suis bloqué par des équipes qui jouent lentement. Je n’en veux pas aux joueurs qui jouent selon leur niveau, il faut bien débuter sur un terrain. J’en veux à l’organisation du jeu, celle des joueurs et celle des starters, à la logistique, le planning non respecté.

Joueur, je suis organisé, j’ai un plan de jeu. Pour me concentrer sur mon coup, j’ai éliminé les détails, le temps, la position de ma balle, mon sac, les autres joueurs sans les gêner. En fait mon Pro a pris le temps de me dire comment placer mon sac à la sortie du green pour ne pas gêner les gens qui me suivent, gagner du temps. Je fais attention à ne pas perdre la distance avec l’équipe qui me précède. C’est un sport, alors je me déplace assez vite une fois ma balle jouée. Je ne fais pas 50 coups d’essai et mes conseils de drague, je les garde pour l’apéro avec ma compagne de jeu.

En fait je râle quand je vois que les autres joueurs traînent sur le parcours. Ils donnent l’impression d’avoir acheté le golf avec leur greenfee. C’est vrai que souvent ils sont chers et ce qui nous sert de fairway ou surtout de green ne le mérite pas toujours. La Fédération et l’Office du tourisme parlent peu de cela. C’est vrai que parmi les 10 millions de visiteurs peu s’arrêtent sur les golfs au Maroc. Ce que je dis est vrai aussi bien en Australie, qu’en Nouvelle Zélande, en Espagne ou en France.

Quand il y a un shérif ou même des caddies, de peur de ne pas avoir de pourboire ils ne font pas presser les joueurs. Ils ne régulent pas le jeu. Ils donnent des cours et des conseils pour perdre encore plus de temps sans s’occuper des autres joueurs du champ.

Le starter lui, ne contrôle pas les départs et laisse partir les gens comme ils veulent. Si tout le monde part à 4 pas de bouchon ou rarement, en tout cas pas de plainte. Quand vous jouez à 2 lors de la basse saison les caddies pourraient faire cette régulation, laisser passer les plus rapides.

Bien sûr j’ai remarqué vos pancartes pour le jeu lent mais vous savez comme moi que personne ne sait plus lire…

Alors vous perdez du chiffre d’affaire car évidemment comme j’ai passé beaucoup de temps à attendre, je ne reviendrai plus vous voir. Il se peut que j’en parle aussi à mes amis et ils ne viendront pas non plus. Si les caddies ne font que porter le sac et ne s’intéresse pas à mon jeu, je ne vois pas pourquoi je les paierais si cher pour si peu d’intérêt. Comme je suis fâché contre vous, je ne vais boire mon pot avec les copains de la partie qu’au premier bar à la sortie de votre golf. Quant à déjeuner, je rentre chez moi ou à l’hôtel.

Ah ! J’oubliais aussi, quand je vous ai demandé à votre assistante, en train de jouer avec son smartphone, elle m’a dit sans sourire que vous étiez en réunion. J’espère que c’était pour préparer une action corrective sur tout dont je viens de vous parler… on gagnera tous du temps et du plaisir à jouer.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Directeur, l’expression de mes sincères salutations.

Michel Prieu